Georges Lochak, “Voyage au centre de la Science au XXe siècle: Sur les traces de Louis de Broglie”

La décadence de la recherche…

Georges Lochak a été un collaborateur privilégié de Louis de Broglie. Il relate ici sa vie scientifique à côté de ce chercheur français exceptionnel et l’après.

En toile de fond, ce livre est une plaidoirie pour la vraie science et rappelle le besoin de liberté des chercheurs, liberté déjà évoquée dans une phrase bien connue Poincaré et autres

C’est une critique à politique de gestion, productivité et évaluation de la recherche – des concepts incompatibles avec la recherche fondamentale où le chercheur ne peut pas être sur des résultats de ses travaux pendant les prochains mois ou années. Cela fait que la recherche d’aujourd’hui n’est que l’application des découvertes déjà faites.

Un livre à lire par les jeunes chercheurs, mais aussi par les dirigeants.

Georges Lochak est, actuellement, président de la Fondation Louis de Broglie

Quatrième de couverture

« De nos jours, la science est partout. Et grâce à la science, tout change constamment autour de nous et nous changeons avec elle. Tous ces progrès sont-ils la science ? À vrai dire, non, car ce ne sont que des applications. La science, c’est autre chose, c’est une recherche désintéressée dont le seul but est de mieux comprendre le monde qui nous entoure. D’où vient la force des chercheurs ? De rien d’autre que de leur curiosité et de leur passion. Mais comme l’âme humaine est complexe, les mêmes rêvent quelque part d’être utiles et reconnus et de servir. Comment ? Ils ne le savent pas encore, mais… dans les applications, bien sûr. Ainsi mon maître, Louis de Broglie, dont il est beaucoup question dans ce livre, ne se vantait jamais d’avoir découvert la diffraction des électrons, sa plus grande découverte qui lui valut le Prix Nobel : il était beaucoup plus fier d’avoir contribué à la mise au point du microscope électronique et d’avoir ainsi servi la biologie et la médecine. Mon livre raconte la plus grande époque scientifique depuis la Grèce Antique et le XVIIe siècle européen, siècle de Newton, au XXe siècle, siècle d’Einstein. On y parle des découvertes fondamentales en physique qui ont donné naissance aux applications que nous connaissons aujourd’hui. Mais les autres sciences lui sont redevables de leurs propres progrès. On décrit, dans ce livre, les rêves, les succès, les victoires, les échecs, les disputes de la pléiade de génies qui ont fait la science de ce siècle, dont nous recevons aujourd’hui les fruits. Les bienfaits de la science sont contestés dans nos pays devenus riches grâce à elle, alors que les pays en voie de développement ne rêvent que d’y accéder. Il y a là une flamme à ranimer. Puisse ce livre y contribuer. »