Vilém Flusser, “Pour une philosophie de la photographie”

Une autre philosophie de la photographie – Rien à voir avec celle de Van Lier

J’ai lu ce livre après avoir lu un autre avec un titre similaire : “Philosophie de la photographie” de Henri Van Lier. Je croyais que c’étaient des approches similaires du même sujet. Mais pas du tout, rien à voir.

Le livre de Van Lier étudie la photo basé sur des aspects tels l’empreinte, les signes, …

L’idée de départ de ce livre (ce qui m’a intéressé le plus) est de considérer l’acte photographique comme le déroulement d’un “programme”. L’appareil photographique est prévu pour exécuter une action selon certaines conditions. On peut faire des bonnes photos si on suit les consignes de ce programme. En termes simplistes, ces consignes sont des sortes de “modes d’emploi”… La créativité consiste justement à sortir de ce “sentier battu” et faire autrement, et c’est à ce moment que l’on pourra considérer la photo comme un acte de créativité.

Sorti en 93 (me semble-t’il), c’est un petit livre très intéressant qui me semble avoir été plus ou moins ignoré.

Un colloque a été organisé en Marseille, en 2009, autour du sujet “Le Photographiable” – les idées de Flusser ont été débattues par des spécialistes (photographes, philosophes, …). Les actes du congrès se trouvent réunis dans l’ouvrage  Le photographiable , dirigé par Jean Arrouye et Michel Guérin, paru en 2013. C’est un ouvrage aussi intéressant, mais à lire après cet ouvrage de Vilém Flusser.